Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (2023)

Politik 7 Min. 21.01.2023

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (1)

Analyse und Meinung

Les chemins qui proposent une utilisation conjointe par les cyclistes et les piétons obligent ces deux formes de mobilité douce à une cohabitation dangereuse, estiment les auteurs.

Photo: Chris Karaba/Archives LW

Les auteurs plaident pour une priorisation du développement consciencieux, cohérent et créatif des formes de mobilité respectueuses de l’environnement.

Politik 7 Min. 21.01.2023

Analyse und Meinung

Les auteurs plaident pour une priorisation du développement consciencieux, cohérent et créatif des formes de mobilité respectueuses de l’environnement.

ParLaure Huberty, Fernand Reinig et Bruno Henry *

Lamobilité et les transports figurentsans doute parmi les domaines phares dans le contexte des possibilités pour réduire les émissions de CO2, mais aussi en termes d’amélioration de la qualité de vie.

Was die Bürger von Blau-Rot-Grün erwarten Mut, Kreativität und Leadership erwartet sich der Klima-Bürgerrat von der Politik, damit seine 56 Empfehlungen nicht in einer Schublade sterben.

LeKlima-Biergerrota présenté, dans son rapport finalen septembre dernier,douze propositions en vue de réduire l’usage de la voiture individuelle, revoir la fiscalité des moyens de transport et promouvoir les bonnes habitudes. Ces propositions sont actuellement analysées par le gouvernement en vue de la présentation du nouveauPlan national intégré en matière d’énergie et de climat,prévue pour février 2023. Rappelons-en certaines: la proposition 40 encouragepar exempleà revoir le régime des flottes d’entreprises etàgénéraliserl’octroi de vélos (à assistance électrique) de fonction. La proposition 41 suggère de concevoir plus d’espaces urbains sans voitures, et la proposition 43 incite à changer l’image et la perception de la voiture, notamment en décourageant la promotion et les publicités des véhicules polluants.

Un facteur important qui empêche les gens à recourir davantage au vélo est lié directement à l’état du réseau des pistes cyclables.

Ces propositions, novatrices à degrés variables, présupposent comme base l’existence d’infrastructures rendant possible et favorisant la mobilité douce. C’est toutefoislàoù le bât blesse: le développement de telles infrastructures est à la traîne au Luxembourg, à la fois par rapport à la demande qu’en comparaison avec les évolutions dans les pays voisins, et ce, surtout dans les milieux urbains.

La mobilité douce ne se déclare pas, ellese construit

Un facteur important qui empêche les gens à recourir davantage au vélo est lié directement à l’état du réseau des pistes cyclables. Même si ce réseau s’est développé au cours des dernières années,il laisse clairement à désirer, n’étant ni complet, ni cohérent.

Prenons comme exemple la capitale où les couloirs cyclistes s’arrêtent net par endroits, sans signaliser de continuation.Certes, le cycliste peut, selon le code de la route, utiliser la rue, mais cela implique son lot de dangers vu que la vitesse permise des véhicules est toujours de 50km/h -même au centre - et que de surcroît, il règne une certaine impunité concernant le non-respect de cette limite (70km/h ne sont pas de l’ordre de l’exception, par exemple aux abords duGlacis).

Was das Parlament von partizipativer Politik hält Während drei Stunden diskutierten die Abgeordneten über die Empfehlungen des Klima-Bürgerrates. Ein bisschen Vorwahlkampf würzte die Auseinandersetzung.

Par ailleurs,les vélos sontsouventdéviés vers les parcs -qui devraient être des espaces de tranquillité et de calme -, ce qui renforce le sentiment que les cyclistesne sont pas bienvenus sur les routes. Une troisième raison est que dans de nombreux cas, le parcours proposé ne suit pas le cheminement, ni le plus court, ni le plus intuitif - peut-être un reflet de la pensée que le vélo est surtout une activité de «loisir», et non pas un moyen de transport quotidien pour arriverde Aà B le plus rapidement possible.

Enfin,leschemins qui proposent une utilisationconjointepar les cyclistes et les piétonssont un pis-aller insoutenabledans la mesure où ils obligent cesdeux formes de mobilité douce à une cohabitation dangereusequipeut conduireà des tensions intra-citoyennes,voire à des accidents. Ne parlons pas de la présence régulière de vélos ou trottinettes sur les trottoirs (en raison del’insuffisance de pistes à vélo) quicréemalheureusementun sentiment d’insécurité supplémentaire au niveau des piétons. Un autre problème se posequand il s’agit de garer son vélo -il n’y a simplement pas assez d’infrastructuresprévuesà cette fin.

Pour relever le défi de la mobilité douce,les pouvoirs publics devraientfaire preuve de plusd’esprit créatifpour proposerune infrastructure adaptée, sûre-dans la ligne des objectifs clairement affichés par ces mêmes pouvoirs publics.

Nourrissons une culture de la mobilité douce

Le piéton est le modèle par excellence pour un comportement pauvre en émissions et favorable à la santé et lesvilles luxembourgeoises, de taille réduite, se prêtent a priori parfaitement àla marche. Mais si l’expérience est largement préférable au blocage dans les bouchons, les détails sont importantségalement pour les déplacements à pied. Trop souvent, les chemins proposés aux piétons font des détours - notamment au niveau des passages cloutésposésàdesendroits non-intuitifs,obligeant ainsi les piétons à rallonger inutilement leur parcours.Les trottoirs peuvent être trop étroits ou encombrés (poubelles, poteaux, chantiers).

Fait plus pénible: les durées des feux sont réglées de sorte à donner un tempsde passage disproportionnéaux automobiles, forçant le piéton à une longue attente, puis à un sprint pour traverser à temps.Pour les personnes à mobilité réduite ou les petits enfantset leurs accompagnateurs,ce manque de temps est unsouci,d’autant plus qu’il est fréquentd’observer des chauffeurs brûler des feux rouges.

Devons-nous attendre 2035 pour régler les temps de passage des feux rouges ou de réduire le problème de la vitesse?

Il est vrai que la plupart de ces problèmes sont connus et détaillésdans l’excellent Plan de mobilité nationale (PNM 2035) présentépar le gouvernementen avril 2022. Simplement, si nombre desolutions proposéessontfaciles à mettre en œuvre, elles ne se sont pas (encore) matérialisées. Devons-nous attendre 2035 pour réglerles temps de passage des feux rouges ou de réduire le problème de la vitesse?

Bürger setzen Politiker unter Druck Blau-Rot-Grün schreibt die Bürgerbeteiligung groß. Und schürt Erwartungen, die nicht enttäuscht werden dürfen.

En effet, un facteur inhibant le développement plus systématique de la mobilité douce est la(non)-limitation de vitesse appliquée dans la plupart des rues dans nos villes.Alors que de nombreuses villes européennes vont résolument vers le 30km/h dans le centre, la limite de 50km/h n’est pas suffisamment contrôlée chez nous, fait rédhibitoire à la sécurité routière. Les sondages montrent quela vitesse perçue comme trop élevée induit des peurs auprès des piétons qui limitent alors leurs déplacements.

Un autre facteurplus difficilementmesurable, mais significatif est l’environnement qui se présenteau piéton, par exemple le bruit dontl’impact sur la santéest avéré: problèmes cardio-vasculaires, migraines, stress, insomnies. Des études montrent que même unediminution 10km/h a un effet considérable sur le niveau sonore causé par le trafic; à Bruxelles par exemple, le bruit a perceptiblement baissé suite à l’introduction en janvier 2021 de la limitation à 30km/h (sauf sur les grands axes qui, elles, se font contrôler plus sévèrement).

L’aspect esthétique compte également: il fait bon marcher dans un environnement vert, agréable surtout en été quand la canicule fait de l’asphalte un milieu menaçant. Une ville qui offre des choses à observer au niveau végétal, architectural, culturel et artistique présente un potentiel attrayant. Cela présuppose une planification soigneuse, en collaboration avec tous les services et secteurs, dans une approche holistique pour améliorer la qualité de vie.

En vue d’une nouvelle constitution des conseils communaux post-élections, nousrappelons les propositions élaborées par leKlima-Biergerrotdans le contexte de la mobilité et nousrevendiquons la priorisation du développement consciencieux, cohérent et créatif des formes de mobilité respectueuses de l’environnement, de la qualité de l’air et bonnes pour la santé.

* Les auteurs sont membres du Klima-Biergerrot.

Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.

Als Abonnent wissen Sie mehr

In der heutigen schnelllebigen Zeit besteht ein großer Bedarf an zuverlässigen Informationen. Fakten, keine Gerüchte, zugänglich und klar formuliert. Unsere Journalisten halten Sie über die neuesten Nachrichten auf dem Laufenden, stellen politischen Entscheidern kritische Fragen und liefern Ihnen relevante Hintergrundgeschichten.

Als Abonnent haben Sie vollen Zugriff auf alle unsere Artikel, Analysen und Videos. Wählen Sie jetzt das Angebot, das zu Ihnen passt.

Schon Abonnent? Login.

Zu den Angeboten
(Video) Que penser de la mobilité douce ?

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Sanfte Mobilität

Verlängerte Fußgängerzone in der Hauptstadt

Ab dem 9. Januar gehört ein weiterer Teil der Hauptstadt den Fußgängern. Nur noch Autofahrer mit triftigem Grund dürfen in den Zonen verkehren.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (5)

Landesplanung

Mouvement écologique warnt vor Trugschluss

Mit der neuen Gebrauchsanweisung für die Landesplanung zeigt sich der Mouvement écologique zufrieden. Wären da bloß nicht die Erfahrungen der Vergangenheit.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (6)

Wofür der Staat Geld ausgibt

Die sechs wichtigsten Punkte im Budget 2023 unter der Lupe

Während die Parlamentarier die schwierige Debatte über den Gesetzentwurf für den Haushalt 2023 beginnen, hat sich „Virgule“ mit einigen Themen des Textes befasst.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (7)

Analyse und Meinung

Die partizipative Demokratie und die Experten

Robert Goebbels setzte sich unlängst kritisch mit dem Klima-Bürgerrat auseinander. Vier Mitglieder gehen ihrerseits kritisch mit den Argumenten des früheren Ministers um.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (8)

Landesplanung

(Video) A FORT E GEET - Episode 2 - En route vers la mobilité douce avec Esch2022 et le "Verkéiersverbond"

Claude Turmes: „Mit der Natur gibt es nichts zu verhandeln“

Dass ein Minister einen Oppositionspolitiker beglückwünscht, kommt eher selten vor. Weshalb er das tut, erklärt Landesplanungsminister Claude Turmes im Interview.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (9)

Klima-Bürgerrat

57 Ideen für mehr Klimaschutz

Der Klima-Bürgerrat hat seine Arbeit beendet. Was sie von der Politik und Gesellschaft erwarten, haben die Teilnehmer in 57 Empfehlungen zusammengefasst.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (10)

Frage des Tages

Inwieweit beeinflusst die Bürgerbeteiligung die Politik?

Unter Blau-Rot-Grün wird die Bürgerbeteiligung mit Klima-Bürgerrat und „Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050“ großgeschrieben. Denken Sie, dass dies die Politik der Regierung wirklich beeinflussen wird?

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (11)

Das könnte Sie auch interessieren

Nationalwahlen

Claude Wiseler: "Ich stehe als Spitzenkandidat nicht zur Verfügung"

CSV-Nationalkomitee gibt den Co-Parteipräsidenten Wiseler und Margue den Auftrag, einen Kandidaten vorzuschlagen.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (12)

CSV

Claude Wiseler wird nicht als Spitzenkandidat antreten

Der CSV Co-Präsident wird im Oktober nicht als Spitzenkandidat seiner Partei antreten. Auf wen die Wahl fällt, wird in einigen Wochen bekannt.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (13)

Analyse und Meinung

D’Märche vum Pond Botter a vum gedeckelten Index

All Form vu Plafonéiere vum Index féiert fréier oder spéider zu engem Eenheetsbräi bei de Paien an d’Qualifikatioun vum eenzele Mënsch verléiert u Bedeitung, mengt den Auteur.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (14)

(Video) 10 ans de développement durable en province de Luxembourg

Neujahrsempfänge der Parteien

Paulette Lenert: „Ich bin bereit“

Lenert strebt Spitzenkandidatur für die Landeswahlen an. Die LSAP läutet das Superwahljahr unter dem Motto „Zeit für eine starke soziale Demokratie" ein.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (15)

Der satirische Rückblick

D'politesch Woch: Dschungel-Roy und die grünen Zwerge

Zwischen Sprüche- und Schulterklopfen: Diese Woche waren sich längst nicht alle grün. Manchen blieb nur die Flucht ins Dschungelcamp.

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (16)

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (17)

Nationalwahlen

Claude Wiseler: "Ich stehe als Spitzenkandidat nicht zur Verfügung"

CSV-Nationalkomitee gibt den Co-Parteipräsidenten Wiseler und Margue den Auftrag, einen Kandidaten vorzuschlagen.

Politik von Annette WELSCH 21.01.2023

CSV

Claude Wiseler wird nicht als Spitzenkandidat antreten

Politik 21.01.2023

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (18)

CSV

Claude Wiseler wird nicht als Spitzenkandidat antreten

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (19)

Der CSV Co-Präsident wird im Oktober nicht als Spitzenkandidat seiner Partei antreten. Auf wen die Wahl fällt, wird in einigen Wochen bekannt.

Politik 21.01.2023

(Video) A FORT E GEET - Episode 1 - En route vers la mobilité douce avec Esch2022 et le "Verkéiersverbond"

Analyse und Meinung

D’Märche vum Pond Botter a vum gedeckelten Index

Politik 5 Min. 21.01.2023

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (20)

Analyse und Meinung

D’Märche vum Pond Botter a vum gedeckelten Index

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (21)

All Form vu Plafonéiere vum Index féiert fréier oder spéider zu engem Eenheetsbräi bei de Paien an d’Qualifikatioun vum eenzele Mënsch verléiert u Bedeitung, mengt den Auteur.

Politik 5 Min. 21.01.2023

Neujahrsempfänge der Parteien

Paulette Lenert: „Ich bin bereit“

Politik 8 von Annette WELSCH 4 Min. 21.01.2023

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (22)

Neujahrsempfänge der Parteien

Paulette Lenert: „Ich bin bereit“

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (23)

Lenert strebt Spitzenkandidatur für die Landeswahlen an. Die LSAP läutet das Superwahljahr unter dem Motto „Zeit für eine starke soziale Demokratie" ein.

Politik 8 von Annette WELSCH 4 Min. 21.01.2023

Der satirische Rückblick

D'politesch Woch: Dschungel-Roy und die grünen Zwerge

Politik von Simone MOLITOR 2 Min. 21.01.2023

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (24)

Der satirische Rückblick

D'politesch Woch: Dschungel-Roy und die grünen Zwerge

Le défi de la mobilité douce au Luxembourg (25)

Zwischen Sprüche- und Schulterklopfen: Diese Woche waren sich längst nicht alle grün. Manchen blieb nur die Flucht ins Dschungelcamp.

Politik von Simone MOLITOR 2 Min. 21.01.2023

(Video) Les frontaliers du Luxembourg: Au-delà des idées reçues

Videos

1. [ODD] Les ODD et les dynamiques territoriales existantes
(WallonieBE)
2. LUXEMBOURG SOPARFI HOLDING
(DAMALION)
3. Nous travaillons pour votre mobilité de demain (2022) (Spot 2)
(Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL))
4. Midi du consommateur européen : Des droits renforcés pour les personnes handicapées
(EP Luxembourg)
5. Les vrais risques des Trottinettes électriques
(Monsieur Smith)
6. Université d'été 2002 : repenser la mobilité
(DéFI TV)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Kareem Mueller DO

Last Updated: 12/12/2022

Views: 6860

Rating: 4.6 / 5 (66 voted)

Reviews: 81% of readers found this page helpful

Author information

Name: Kareem Mueller DO

Birthday: 1997-01-04

Address: Apt. 156 12935 Runolfsdottir Mission, Greenfort, MN 74384-6749

Phone: +16704982844747

Job: Corporate Administration Planner

Hobby: Mountain biking, Jewelry making, Stone skipping, Lacemaking, Knife making, Scrapbooking, Letterboxing

Introduction: My name is Kareem Mueller DO, I am a vivacious, super, thoughtful, excited, handsome, beautiful, combative person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.